Review : Concert Mean street et Milestone edge à l'IFM Casablanca.

La nuit venait de tomber en ce pluvieux Samedi 17 Octobre. Quoi de mieux alors pour se remonter le moral qu'un bon concert de musique Rock et Metal ? Ce soir-là, deux groupes locaux devaient se produire sur la scène de l’Institut Français de Casablanca au théâtre 121.

Malgré le froid et la pluie qui se sont abattus sur la Ville Blanche, un public chaleureux, enthousiaste et massif est venu assister au concert, et surtout y mettre le feu!

À première vue, on aurait dit qu’il n'y avait pas beaucoup de monde... pas de queue, ni de foule dans le hall d’entrée. Mais une fois dans la salle, j’avais compris que c’était simplement une excellente organisation qui a fait que tout était fluide et qu’il n’y avait de blocage nulle part…

Dans la fosse, l'ambiance était très familiale. Tout le monde se connaissait… Ou presque ! Et on sentait que tout le monde était content des retrouvailles.

 

C’est au groupe de Rock Alternatif "Milestone Edge" que revenait la difficile tâche de chauffer la salle. Au début, le groupe a été accueilli timidement par la public qui semblait quelque peu endormi. C’est peut-être à cause de la météo. Mais c’était sans compter sur l’expérience de la scène de Milestone Edge qui a fini par faire réagir le public qui s’est finalement lâché au bout de la deuxième chanson.

Mehdi Okacha et sa bande nous ont offert une belle performance de 35 minutes, avec ses 5 titres que le public a clairement appréciés. Une prestation propre, donnée par de très bons musiciens et un Front Man charismatique. On regrette simplement qu’ils ne se soient pas plus lâchés sur scène. En effet, tout semblait tellement sous contrôle et parfait qu’on aurait aimé plus de spontanéité et d’énergie pour que le concert puisse être encore meilleur et que l’interaction avec le public soit encore plus forte.

Le groupe Thrash-Metal / Hardcore Mean street a enchaîné quelques moments après avec une performance intense. Othmane, le chanteur du groupe, était survolté et a fait preuve d'une présence scénique impressionnante. Il s’est efforcé de faire participer le public durant tout le concert. On pouvait se rendre compte de l’énorme travail qu’ont dû fournir tous les membres du band Rbati tant ils semblaient en symbiose sur scène.

Le groupe a joué un set d'environ 50 minutes : 3 nouvelles chansons avec une touche Doom-Metal, une reprise surprise "War ensemble" de Slayer. Ils ont enfin conclu le spectacle en jouant certaines de leurs anciens morceaux.

Le public qui semblait connaître tous les morceaux chantait en chœurs poings levés en scandant le nom du groupe... c'était vraiment un beau moment de musique et cela faisait plaisir à voir. Il y avait une énergie comme on en a rarement vu sur la scène marocaine dans ce type de shows.

Les Mean Street ont joué avec une énergie débordante et contagieuse qui a enflammé la scène de l’IFM.  Othmane a d'ailleurs admis que le "Circle Pit" était le meilleur qu’il ait vu lors de leurs concerts !

Malgré les quelques soucis de sonorisation, notamment au niveau des guitares et de Batterie, le concert était un pur moment de plaisir. Les organisateurs, les musiciens, et le public ont pu tous à leur niveau apprécier la réussite de l'événement.

Je vous laisse en musique avec deux extraits du show, et vous donne rendez-vous pour un prochain Live Review.