Juslin Likaka vous fait voyager au rythme de ses Tam-Tams.

Juslin Likaka, jeune artiste originaire de Kinshasa, rend hommage à l’histoire des tambours de son pays. Installé au Maroc depuis plusieurs années, il y pratique sa passion de la musique professionnellement depuis son arrivée.

C’est à Rabat qu’il rencontre d’autres musiciens également originaires du Congo mais aussi de France et Côté d’Ivoire et ensemble ils fondent le groupe Kesho Ni Sisi (Demain c’est nous) dont Juslin est le chanteur.

Les artistes de Kesho Ni Sisi travaillent dans le studio de Red Room Records installé à Rabat, où ils ont déjà enregistré plusieurs titres. Aujourd’hui, le label nous fait découvrir une nouvelle production où c’est en solo que Juslin invite le rythme du Tam-Tam congolais avec son titre « mbonda ».

Au Congo, comme dans de nombreux pays d’Afrique, les tambours étaient autrefois de véritables moyens de communication. Les sons des Tam-Tam retentissaient dans les villes et villages, répondant à des codes bien précis, ils invitaient les habitant(e)s à célébrer des évènements de mariage, de naissance ou de deuil mais aussi à les mobiliser pour les activités de la vie quotidienne.

Chaque rythme correspondant à telle circonstance ou telle occasion, attirait chaque oreille comme un véritable langage connu de toutes et tous. A l’heure des nouvelles technologies, la musique et le son des tambours continuent pourtant à rythmer la vie congolaise et c’est avec sa voix, son corps et sa guitare, que l’artiste attire aujourd’hui nos oreilles et nos regards en mêlant langage musical et langage corporel.

En appelant le son du Tam-Tam à l’amener à danser, Juslin nous invite à le suivre et nous captive avec ce zoom sur les sons corporels par l’harmonie des voix, le charme des rythmes et la beauté des images.

Commentaires

Portrait de zTonio

Le Maroc abrite des pépites insoupçonnées... Excellent ! Et très bien produit...