Hardzazat, le festival à la porte du désert

Certaines personnes ont uniquement pour ambition de réussir leurs études, trouver un travail ou tout simplement profiter de la vie. Tel n’est pas le cas du collectif Hardzazat ! Cette équipe de jeunes désire développer sa région culturellement sous le nom de Hardzazat Festival. Pari tenu grâce à la toute première édition qui s’est déroulée du 25 au 26 avril 2015.

Une centaine de personnes ont pu assister à cet événement inédit et surtout gratuit au camping de Ouarzazate. 11 groupes et artistes ont bénévolement accepté de se déplacer pour participer à un concert inédit de 2 jours.

Ce premier volet n’a pas eu lieu sans contrainte. Il y a eu un manque total d’aide de la part de la municipalité de la ville de Ouarzazate ainsi que de la part d’associations à but non lucratif. 

Malgré tout cela, le collectif Hardzazat à réussi à créer un événement entièrement gratuit pour un public majoritairement étudiants de cette région. Des concerts avaient été organisés en amont du festival, à Casablanca notamment, afin de récolter des fonds.

Cette année, ils remettent ça ! Plus fort encore !  3 jours de concerts; arts urbains; cirque de rue; graffitis; projections de films et documentaires et des ateliers écologiques …

Comme l’année précédente le collectif organise des concerts de soutien afin de récolter des fonds. Cette année 4 villes du Royaume se prêtent au jeu. 

La mini tournée commence le 24 janvier au Boultek de Casablanca avec des artistes tels que Wanted Salah Eddine, qui avait déjà participé au Hardzazat festival en 2015 ; 808 ; Kaf Line et Mehdi Black Wind.

La seconde date à Casablanca sera le 27 janvier au B-Rock avec la présence de Anticom; Barathon Lane; le groupe français Don’t Surrender; ainsi que Riot Stones et Into The Evernight qui avaient tous deux participé en 2015.

La caravane des concerts continue ensuite à Rabat le 28 janvier (date annulée reportée à début février, nous vous tiendrons informé) au Café du Cinéma La Renaissance avec Taha T-nin qui avait déjà mis la main à la pâte l’année passée; Karts; The Street Scientists et  Mehdi Black Wind.

Une seconde date est aussi prévue à Rabat le 28 janvier au Café du Cinéma La Renaissance avec Snoopy; Aurora​ et Tachamarod qui tous trois aussi, avaient bien voulu participer à la 1ère édition; Anticom; Don’t Surrender et Blast.

La scène va ensuite voyager par Kénitra au café Myosotis le 30 janvier avec Snoopy et Cheikh Ghassens.

Et pour conclure cette belle tournée, ce sera au tour de la ville de Tanger le 31 janvier à Tabadoul avec Snoopy; Don’t Surrender; Anticom et Betweenatna.

Cette année le festival Hardzazat a obtenu l’aide de certaines associations à but non lucratif et va tout mettre en oeuvre pour obtenir de l’aide de la part de la municipalité de Ouarzazate.

Beaucoup d’artistes et groupes ont déjà validé leur présence pour la seconde édition du festival, venus du Maroc mais aussi d’autres pays, mais le collectif préfère garder la surprise jusqu’au dernier moment.

Les dates qui sont pour le moment avancées sont du 25 au 27 mars 2016 dans un lieu à Ourzazate pour le moment non communiqué.

Le festival attend plus de participants qu’en 2015 grâce à la 1ère édition qui l’a fait connaître et aux concerts à travers le nord du pays.

Les participants venant d’autres villes que Ourzazate pourront se loger dans le camping de la ville ainsi que dans les nombreux hotels 

Amplify.ma ne manquera pas de vous tenir informés du programme complet de la seconde édition du Hardzazat Festival dès qu’il nous sera communiqué ! Restez connectés !