Annulation du Boulevard : retour sur une affaire à rebondissements...

L'info est tombée aujourd'hui, Lundi 10 Octobre 2016, comme un coup de tonnerre en cet après midi ensoleillée : le Festival tant attendu chaque année comme une bouffée d'oxygène par des milliers de musiciens et de passionnés de musique au Maroc, n'aura pas lieu.

En effet, les équipes de l'association EAC-L'Boulevard ont communiqué officiellement en début d'après midi sur leur décision d'annuler le Festival qui devait avoir lieu à la Fabrique Culturelle des Anciens Abattoirs du 19 au 23 Octobre prochain.

Il y aura eu beaucoup de rebondissements dans cette affaire. Tout d'abord, le retard dans l'annonce de la tenue du Festival et du concours musical Le Tremplin des Jeunes Musiciens, qui a permis durant plus d'une décennie à des dizaines de groupes et artistes de tous horizons musicaux de se faire connaître, et pour les plus chanceux, d'enregistrer leurs premières maquettes en studio.

Alors que les précédentes éditions faisaient l'objet d'annonces au courant de l'été, toujours aucune annonce après le Ramadan ni même fin Juillet. Les rumeurs n'auront pas tardées à fuser chez les habitués du Festival, et chez les jeunes talents en recherche d'opportunités de se produire : l'événement est annulé. Rumeurs démenties quelques semaines plus tard en Août avec l'annonce de la tenue du concours musical annuel, sans pour autant statuer sur le sort du Festival, qui permettait aux marocains de voir en concert des groupes de renommée mondiale, comme par exemple Sepultura ou Myrath.

Une version "Light" du Boulevard a finalement été annoncée le 21 Septembre, redonnant espoir à tous les fidèles. Cette dernière devait se tenir à la Fabrique Culturelle des Anciens Abattoirs à Casablanca, sans groupes étrangers, mais en offrant tout de même une scène à des groupes de la scène marocaine.

Cette version édulcorée n'aura finalement pas lieu non plus !
Hicham Baho co-Directeur du Festival s'est expliqué dans certains journaux online dont Yabiladi:
"Le festival a été annulé pour insuffisance budgétaire. Nous en avons décidé ainsi pour ne pas risquer de tout bâcler. Au début, nous allions l’organiser sans avoir toutes les garanties financières mais, faute de temps, nous avons renoncé, surtout après des années d’expérience et de développement. En quelques années, nous avons pu instaurer un vrai festival, respectueux des normes de sécurité, de programmation et de diversité, avec une forte identité. C’est plus par bon sens que par défaitisme que nous avons pris cette décision."

Ce qui est certain, c'est que le partenaire principal de l'événement, à savoir l'opérateur téléphonique INWI, n'a pas renouvelé son soutien à l'événement cette année, ce qui n'aura pas été sans impact sur l'organisation du Festival.

Espérons que cette annulation totale, qui s'était déjà produite en 2012 , n'est qu'un pas en arrière pour mieux avancer l'année prochaine, et qu'ils nous reviendront en force en 2017 avec une superbe édition.
En attendant, un grand vide se fera sentir sur la scène musicale marocaine.

On vous laisse sur une note nostalgique avec la vidéo de l'édition 2015. 

Commentaires

Portrait de PfM

FUCK!!!!!!!!!!

Patrice F. Mendez, bricoleur de sons...