Album Review - General Rest In Peace.

La sortie d'un album ou LP sur la scène Rock marocaine est assez rare pour qu'on puisse s'y attarder. Et c'est justement ce que je vous propose de faire pour le premier album éponyme du groupe General Rest In Peace. Avant d'entrer dans le vif du sujet, et d'analyser l'album sous toutes ses facettes, quelques mots à propos de G.R.I.P ....

 

LE GROUPE : 

A l'origine de ce projet, on retrouve deux inséparable cousins, Ayoub MOUAHHIDI (chant, guitare) et Talal BOUROKI (Basse, Back Vocals), qui formaient un duo sous le nom Walter Sugar, avec lequel ils ont sorti un EP nommé « Stripes & FLowers ».

Ils ont été rejoints en 2013 par Safouane BENTAUET à la batterie puis par Samir EL BOUSAADI à la guitare. Après quelques mois passés à jammer avec cette nouvelle formation, General Rest In Peace ont pris d’assaut les scènes de Casablanca, Rabat et même de l'étranger pour faire leurs armes, ce qui les conduira à jouer entre autre sur la scène acoustique du Sziget Festival (Hongrie) en 2014 et en première partie du Shredder Jon Finn en Juin 2015, aux côtés de Milestone Edge, un autre groupe de la scène Rock Casablancaise.

Nourris d’influences pour certaines communes (Queens of the Stone Age, Radiohead, The Clash, Muse…) et pour d’autres très différentes, allant du Metal au Jazz, en passant par le Reggae et la Soul Music, cette joyeuse bande s’est donné pour ambition de monter un groupe de Rock Alternatif qui puisse incarner l’esprit de leur génération au Maroc.

En 2015, G.R.I.P sortent leur tout premier EP, « Light Goes Out », aux ambiances Indie Rock et Electroniques, avant de se lancer dans la composition et l’enregistrement de leur premier album que j’ai le plaisir de vous présenter aujourd’hui.

 

L'ENREGISTREMENT : 

Le processus créatif a débuté après la sortie de « Light Goes Out » en 2015. Toutes les chansons ont été composées par l’ensemble du groupe, souvent en partant d’improvisations.

Au total, 23 chansons ont été enregistrée entre 2015 et 2016, sont 11 ont été gardées pour composer l’album. Le reste des chansons sont restées dans les tiroirs jusqu’à trouver peut-être une nouvelle vie dans un autre album, ou réapparaître pendant les concerts.

La batterie a été enregistrée aux studios ZeSport à Rabat, tandis que les voix et les guitares ont été enregistrées à Artsession, également dans la capitale du Royaume, le tout sous la supervision de Talal, qui a échangé sa casquette de bassiste pour celle d'ingénieur du son et qui a également géré la partie mixage de l'album.

General Rest In Peace est donc sorti en Avril 2017, après 15 mois de travail acharné de la part de GRIP, qui se rencontraient chaque semaine après l’enregistrement pour des séances d’écoute pour affiner le mixage, auquel ils ont voulu accorder assez de temps.

 

L’ALBUM : 

Composé de 11 titres, l’album entier dure un peu plus de 30 minutes, ce qui est relativement court si on considère le nombre de morceaux. Il a été inspiré par le personnage du Général Rest In Peace, et son journal intime imaginaire, à travers lequel le groupe nous invite à voyager dans les pensées les plus profondes de ce personnage imaginaire.

Dans son ensemble, l’album est bien enregistré, et bien produit, et on sent que beaucoup d’attention a été apporté sur le volet technique. Les instruments s'entendent clairement et distinctement, à l'exception peut être de la basse qui de temps en temps est comme noyée dans le mix, ou se confond avec les guitares lorsque les lignes de basses sont similaires aux riffs. La voix est également très claire et mise en avant.

Bien que les influences du groupe mentionnées plus haut se retrouvent dans leur musique, elles ont été bien assimilées et utilisées pour produire un style et un son original. Je ne me souviens pas en effet avoir entendu quelque chose d’équivalent que ce soit au Maroc ou ailleurs… Un très bon point pour eux.

La première chose qui frappe, et pour cause, c’est le riff ravageur et entraînant du premier titre de l’album « Happy Meal ». Il y a plusieurs manières d'ouvrir un album, et General Rest In Peace sont visiblement adeptes de la grosse claque en pleine figure.

A l’écoute de ce titre, j'ai été tout de suite captivé, et l'envie d'aller jusqu'au bout de l'album s'est tout de suite fait ressentir, bien que ce mode d’écoute de la musique, qu’on appelle aujourd’hui « soft listening » (si, si, je vous assure…) se perd de plus en plus avec l'habitude des lecteurs mp3 et des playlists sur youtube.

On regrette par contre que le titre soit aussi court puisqu’il ne dure qu’1 minute et 48 secondes. Il y avait largement de quoi broder sur ce titre et le rendre vraiment épique. Au final, le titre porte bien son nom : comme un Happy Meal, c'est trop bon, mais on aurait adoré qu'il y en ait beaucoup plus ...

Une autre chose qui ressort de l’album c’est l’homogénéité des morceaux et de la composition, ou plutôt la ressemblance. On sent en effet une ambiance assez commune à l’ensemble des morceaux, qui est assez mélancolique et sombre en même temps, mais sans l’être franchement. Idem au niveau de la structure des morceaux qui semble reprendre la même recette à chaque fois, à savoir des couplets un peu énigmatiques et presque plats, qui maintiennent la tension et les interrogations avant de se résoudre avec les refrains qui sont, il faut le reconnaître, très bien composés, et bien plus intéressants et captivants.

Rien de gênant à priori, puisque la recette fonctionne et donne de la très bonne musique, mais c'est tout de même une des choses qui m’a un peu mis mal à l’aise durant mes nombreuses écoutes dans plusieurs contextes différents, à savoir le fait de ne pas savoir quoi ressentir ou quoi penser, et d’avoir le sentiment que les morceaux, ou en tout cas l’ambiance qui s’en dégage, étaient assez proche et qu’il n’y avait pas assez de diversité à mon goût. C'est peut être mon penchant pour le Rock Progressif et le Classic Rock qui fait que j'ai eu cette impression, mais c'est le sentiment global que m'a procuré l'écoute de l'album de bout en bout.

Cependant, pris un par un, les morceaux sont tous très bien composés et intéressants, et je n’ai jamais été tenté de zapper un titre lorsqu’il se présentait au hasard du shuffle sur mon lecteur mp3. Si vous êtes fans de ce type de sentiments ambigus et mélancoliques, avec des sonorités à la croisée des chemins entre Muse et Queens Of The Stone Age, vous serez parfaitement dans votre élément en écoutant General Rest In Peace.

Un des points très négatifs de General Rest In Peace, bien qu’il soit accessoire, est la couverture d’album qui pour moi n’exprime pas grand chose, et n’est pas spécialement réussie ... ou alors je n'ai vraiment pas compris le message que le groupe voulait faire passer. Personnellement,  je n’ai pas vu de lien direct avec le nom de l’album ou le nom du groupe, et le dessin qui accompagne l'album.

Ce n’est pas là un cas isolé, et cet aspect est souvent bâclé sur la scène marocaine, soit par manque d’intérêt ou par manque de ressources. Rare sont les groupes qui apportent une importance capitale à cet exercice qui peut ajouter beaucoup à la symbolique d’un album, bien que ça soit peut-être moins le cas à notre époque ou les albums restent la plupart du temps au format digital.

 

VERDICT : 

General Rest In Peace est un album soigné, et très intéressant pour les fans de Rock en tout genre.

Il aurait gagné à être plus diversifié pour l’expérience d’écoute de l’album dans son ensemble soit plus riche et plus agréable. Mais ça ne pose aucun problème si on écoute les chansons séparément, ce qui est le cas chez pratiquement tout le monde aujourd'hui.

L'ensemble des titres m'ont plus, et ont tous quelque chose à apporter, mais j’ai vraiment adoré « Happy Meal », « Roll the Dice », « Bike » et « Before The War ».

J’ai particulièrement aimé écouter l’album en marchant, ou en travaillant sur mon pc, justement parce que je me laissais plus porter par l’ambiance et la musique, et que je ne me concentrais pas trop sur l’album en tant que tel, ce qui faisait que les ressemblances entre les morceaux ne me dérangeaient pas.

Je ne peux que vous recommander d’écouter General Rest In Peace, et de l’acheter sur Bandcamp pour pouvoir sélectionner la meilleure qualité et l’écouter autant que vous voulez.

S’ils passent en concert près de chez vous, n’hésitez pas non plus à aller les voir. Une tournée est prévue après Ramadan sur plusieurs scènes à Rabat et Casablanca.

Vous pouvez écouter dès maintenant l’album dans son intégralité à travers la Playlist Youtube plus bas… Bon voyage dans le journal intime du Général…