After Ftour Rock avec Betweenatna et Barathon Lane.

Nous qui pensions nous reposer durant Ramadan, nous ne pouvions pas être plus loin du compte. En effet, que cela soit côté organisateurs ou côtés groupes, l'envie de jouer et d'écouter de la bonne musique n'a été que plus vive durant ce mois si spécial de l'année au Maroc.

Et c'était le cas le Samedi 25 Juin au Boultek à Casablanca avec deux excellents groupes de Rock, Betweenatna et Barathon Lane. Deux styles et deux énergies complètement différentes, mais à eux deux ils ont littéralement fait exploser le public qui était venu en grand nombre pour l'occasion.

La soirée a commencé avec le groupe de Rock alternatif Barathon Lane qu'on ne vous fera pas l'affront de vous présenter. A quelques chansons prêt, ils ont joué l'intégralité de leur album "Lush" sorti sur internet il y a de cela quelques semaines ce qui leur avait vallu une couverture sur la Rai Radio Uno (Italie) et sur Radio 2M.

C'était également l'occasion de présenter leur nouvelle formation avec l'arrivée d'un deuxième guitariste en la personne de Youssef El Idrissi, qui est également membre du groupe Raskass. Une très bonne première prestation de ce musicien et un très beau show globalement de la part des Bad Monkeys.

Le deuxième groupe de la soirée qui était également la tête d'affiche de cette soirée était Betweenatna qu'on ne présente également plus tant leurs chansons arrivent à se frayer un chemin à travers tous les âges et les classes sociales au Maroc. En effet, une grande partie de la salle connaissait leurs chansons par coeur ce qui n'est pas courant sur la scène underground.

Plutôt que groupe, il serait plus judicieux de parler d'un phénomène. Dès les premières notes, le public perd complètement le contrôle et la salle se divise tout de suite en deux parties : les aventuriers du "Mosh Pit" venus extérioriser leur énergie et leur rage, et les autres qui se tiennent à bonne distance à l'arrière de la salle pour apprécier la musique sans sortir avec des bleus.

Betweenatna ont donné un concert électrifiant comme à leur habitude et c'est certainement pour cette réputation de bêtes de scène que les fans ne manquent aucune occasion d'assister à leurs shows. Filmer dans la salle du Boultek avec le public en furie était un véritable challenge, que nous avons accepté de relever pour vous donner un aperçu de ce que vous avez raté si vous n'étiez pas là.

Voici également quelques photos des deux groupes prises par notre chère photographe Sarah Ezzouine. Enjoy.