Tanga Kelasi Muana

Les artistes Juslin Likaka et Patricia Mvumbi Bakezy désormais habitué-es du studio Red Room Records d'Antoine Villette avec qui ils sont également devenus amis depuis longtemps, ont été rejoins pour ce morceau par le guitariste Sébastien Collineau. 

Ensemble ils ont fait du studio un réel espace d'engagement et de création artistique pour les droits des enfants avec cette chanson Tanga Kelasi Mwana qui signifie en lingala "Enfant, il faut étudier". 

781 millions d'enfants dans le monde ne savent ni lire ni écrire car on ne leur donne pas la possibilité d'aller a l'école. Pourtant, ce sont les enfants d'aujourd'hui qui feront notre monde de demain. Ce morceau est donc un réel hymne à l'éducation, les artistes encouragent les familles du monde entier a envoyer leurs enfants a l'école. 

L'éducation est un droit pour chaque enfant et est un devoir pour l'humanité, car c'est notre avenir. L’accès à l’école permet l'épanouissement et le développement de l'enfant mais aussi de la famille et de la société entière. Les artistes adressent également un clin d’œil particulier aux jeunes filles et aux femmes, premières victimes de cette privation de droits. 

L'engagement des musiciens accompagné de leurs talents artistiques font de ce morceau, un titre particulièrement émouvant. La noblesse du combat et la beauté de la chanson, associées dans une video magique en noir et blanc et en gros plans. Voix : Juslin Likaka et Patricia Mvumbi Bakezy Guitares: Juslin Likaka et Sebastien Collineau Image/Montage/Son: Antoine Villette Red Room Records / 2016.