Review du Concert de Lazywall au Chellah Beach Tanger.

Après plusieurs années d'attente, le public de Tanger a pu enfin retrouver son groupe fétiche dans un concert électrique organisé par Dream Up Agency au Chellah Beach Club, le Dimanche 09 Août dernier.

Un concert à l'ambiance intimiste bien que les 250 tickets prévus ont été écoulés rapidement. Intimiste car les Lazywall jouaient en quelque sorte chez eux, puisqu'ils organisent et animent au Chellah Beach Club les "Live Room" tous les lundi soirs depuis 6 ans, espace dans lequel ils permettent à de jeunes artistes de faire leurs premiers pas sur scène.

C'est précisement à travers ces "Live Room" que le groupe de Modern Hard Rock tangerois a découvert Sarah Ariche que l'on retrouve sur deux titres de leur dernier album studio "Square Minds In Round Heads". 

 

Elle a assuré la première partie du show en chantant 2 titres de sa propre composition, "Destiny" et "Today", ainsi que deux reprises, "Pretty Little Thing" de Fink et "Hey Now" de London Grammar. Une très belle presation durant laquelle nous avons pu découvrir sa voix magique, accompagnée de sa guitare et de son guitariste Ismaïl Moussali.

Sarah Ariche à ensuite passé le relais à Lazywall, qui nous ont offert un excellent show de près de deux heures, durant lequel ils sont joué 16 morceaux dont 6 étaient tirés de leur dernier Album Studio, dont ils faisaient la promotion ce soir là. Un set list très complet qui donnait un aperçu exhaustif de leur talent musical et de leur longue et riche carrière. Beaucoup des morceaux joués se retrouvent en effet dans leur Best Of "Restart" sorti en 2010.

Malgé quelques soucis techniques avant le démarrage du concert, qui ont obligé Youssef, le guitariste du groupe à changer son superbe amplificateur de guitare Mesa Boogie Dual Rectifier (la Rolls Royce des ampli de guitares pour ce type de musique, ndlr) pour un amplificateur de basse à transistor qui n'était pas du tout adapté à son style de jeu, le spectacle s'est passé dans une excellente ambiance et dans de bonnes conditions.

La passion et l'enthousiasme des Lazywall s'est très vite répendue auprès du public qui a à plusieurs reprises scandé les refrains des chansons les plus connues telles que "Never Again", "Ana Amina (475)" et "I Raise My Hand".

Younes Fakhar, le joueur de Luth du groupe a offert une prestation extraordinaire, en chantant les refrains en arabe de sa voix envoutante et jouant de son Oud qu'il maitrise comme personne. Sa présence sur scène, ainsi que celle de leur percussioniste Hamza Cholly, a apporté un véritable plus à la musique déjà très élaborée et très riche du groupe, et a déclenché à plusieurs reprise les applaudissement du public et des chants en choeurs.

Sarah Ariche, la jeune chanteuse prodige découverte lors des "Live Room", a rejoint le groupe sur scène pour chanter deux chansons sur lesquelles elle apparait dans l'album, à savoir "Cold", une des rares chansons d'amour des Lazywall, et "Ana Amina (475)", qui a été chantée pour l'occasion intégralement en arabe. En effet, la version studio de la chanson s'appelle "475" et mélange l'arabe et l'anglais.

Le résultat final est bluffant et le mélange des voix de Nao, Sarah, Younes, et Monz était tout simplement sublime. Cette version a absolument tout ce qu'il pour pouvoir passer sur nos radios en boucle, et nous ne serions pas surpris que cela soit dans cet esprit que Lazywall a décidé de traduire cette chanson, d'autant plus que les paroles parlent de Feu Amina Fillali, la tristement célèbre jeune fille marocaine qui avait mis fin à ses jours après avoir été obligée d'épouser son violeur.

Le concert s'est terminé par la sublime "Blind" en version acoustique, la deuxième chanson d'amour du repertoire de Lazywall, qui selon les explication de Nao, parle du fait de pouvoir être heureux pour une personne qu'on aime, bien que cela signifie qu'elle ne soit pas à nos côtés. Très beau thème, très belle mélodie, et une magnifique manière de conclure leur spectacle, avec une fois encore des envolées lyriques de Younes qui ont transcendées le public.

Pour ceux qui n'ont pas pu être là, nous avons compilé une vidéo qui résume en 7 minutes les moments forts de ce superbe live de Lazywall. On vous laisse aprécier et vous faire votre propre idée, en attendant que vous puissiez les voir en concert, ou acheter "Square Minds In Round Heads" ou "Restart" dans lequels vous retrouverez la majorité des titres de ce set.