La quête épique d'Alaskandar and prisoners of the...

Un nouvel OVNI est venu se poser sur la scène musicale underground marocaine avec la sortie de "Rita", le premier titre de Alaskandar And Prisoners of The. Non vous ne rêvez pas et nous n'avons pas oublié une partie du nom de ce projet qui interpelle déjà avant même d'avoir écouté sa musique.

Derrière ce nom mystérieux, se cache un artiste déjà très actif sur la scène marocaine et depuis de nombreuses années puisqu'il s'agit d'Alexandre Tartiere, anciennement membre du groupe d'Indie Rock Peppermint Candy, et actuellement batteur au sein des groupes Barathon Lane et Athos Von Love & The Overrated.

Au delà de son activité en tant que musicien dans ces différentes formations, il est également le créateur du studio d'enregistrement Brace for Impact, ainsi que le créateur des pédales d'effet Candy FX.

On pourrait continuer longtemps sur son riche parcours et sa contribution à l'essor de la musique au Maroc, mais nous avons trouvé plus intéressant de laisser Alaskandar se présenter et également nous parler de son projet et de sa très belle chanson "Rita" qui est une sorte de mélange entre le Rock Progressif et un univers medievalo-fantaisiste.

Bonjour Alaskandar, peux tu te présenter pour nos lecteurs? 

Alaskandar, fabriqué et conçu au Maroc. Introduit au piano par ma grand-mère, découvre la guitare électrique avec Nirvana et le monde des ingénieurs du son grâce à Butch Vig dans une VHS déjantée des Smashing Pumpkins. J'ai étudié et travaillé à Paris et Montréal comme ingénieur du son et guitariste de session. 

Parles nous du projet Alaskandar and prisoners of the ... 

Alaskandar est mon projet personnel, mon petit bébé. Il s’agit de toutes mes compositions réunies depuis 5 ans. 

On dirait que le nom du projet est incomplet. Qu'est ce que ça signifie?

C’est ma préférence pour le mystère, chose qui a littéralement disparue depuis qu’on peut voir n’importe quel artiste arroser ses plantes sur Youtube….et en un clic…. Cette notion de trésor a entièrement disparue… je plains uniquement les jeunes et futures générations qui n’auront pas autant d’orgasmes émotionnels que nous, les vieux :). « Prisoners of the » rappelle que nous sommes tous prisonniers de quelque chose, comme l’instantané par exemple puisqu’on vient d’en parler. L’internet a changé notre notion de temps de manière exponentielle… Quand je pense que Van Gogh écrivait à son frère qu’à son époque tout allait trop vite….. 

Tu as sorti ton premier titre "Rita". De quoi parle cette chanson?

Rita est une chanson qui fait partie d’une trilogie. C’est un personnage semi-imaginaire qui est né avant notre ère, fille d’un roi machiavélique qui maintient son peuple dans l’ignorance la plus totale afin de mieux le contrôler, et dans lequel l’émotion est pêché. Elle a un jour le malheur d’entendre un oiseau chanter une mélodie si belle que sa première larme s’échappe, et commence alors sa chasse par le souverain. Dans sa fuite elle tombe sur son premier livre, qui n’est autre qu’un livre religieux, et va penser trouver son échappatoire, mais en fait elle ne va faire que sombrer dans une forme possession qui n’a rien à envier à la folie de son père. C’est de cette partie qu’il s’agit dans le second volet éponyme. Sa quête missionnaire vers une réponse à ses questions. Dans le troisième volet elle monte au Paradis où tous ses proches et ceux qu’elle a blessés dans son aveuglement l’accueillent et la pardonnent. 

Comment est ce que tu définirais ce style de musique?

Honnêtement je ne sais pas. Les chansons sont tellement différentes les unes des autres, et même différentes à l’intérieur d’elles-mêmes…. Un auditeur sur un forum a dit que c’était de l’ « A.D.D music », c’est à dire musique pour personnes atteintes du trouble de déficit de l’attention ! Je crois qu’il doit y avoir du vrai car je ne peux pas me focaliser sur une seule chose et faire quelque chose de simple. J’ai besoin de toucher à tout et changer constamment. 

Comment s'est passé le processus d'enregistrement et de mixage?

J’ai passé des mois à tout enregistrer. Placer les micros convenablement prend énormément de temps quand on est tout seul car on fait le travail de 3 personnes : musicien, ingé-son et assistant. C’est un processus abrutissant et épuisant. Surtout quand on est tout seul à enregistrer tous les instruments…. heureusement que Yahya Zitan s’est occupé du solo, ça m’a permis de reprendre 2% d’énergie :) . Du coup je n’ai franchement pas eu le temps ni l’énergie de le mixer, j’avais besoin de le lancer au plus vite avant que ma batterie ne se décharge.

Qu'y a t'il de prévu pour la suite?

Pour la suite je vais enregistrer le reste comme je peux, sachant que l’année prochaine j’aurai encore moins de temps donc il va falloir que je tienne le coup !

--------------------------

Voilà, vous en savez plus sur Alaskandar and prisoners of the et sur leur titre "Rita" qu'on vous propose maintenant d'écouter avec de très bon écouteurs selon les recommandations de l'artiste. Bonne écoute et bonne aventure.