Kawn : Naissance d'une étoile dans l'univers du Metal Progressif.

La création musicale au Maroc est en pleine effervescence, et en particulier dans ce qu'on appelle la "Nouvelle Scène", qui n'est plus si nouvelle que ça d'ailleurs. Mais le groupe que je vous présente aujourd'hui est assez exceptionnel à plusieurs titres, et c'est un vrai plaisir de vous le faire découvrir si vous ne le connaissez pas déjà.

Il s'agit du groupe de Metal Progressif KAWN, originaire de Casablanca, et composé de 5 membres comme tout bon groupe de Prog qui se respecte : Said El Harrami AKA "Malakian" au chant, Salahiddine Kida à la batterie, Tarik Heddoun à la guitare, Mohamed Amine Benabdelmoumen aux claviers, et enfin Saad Elakri à la basse.  En langue arabe, cela peut avoir plusieurs significations, comme Univers, ou Création, et quelque que soit le sens retenu, cette bande de jeunes marocains porte bien son nom.

Ils ont diffusé "New Breath", premier extrait de leur EP à venir. Un très beau morceau de plus de 7 minutes, à la fois complexe et très mélodique, dans la lignée des groupes qui les influencent comme Dream Theater ou plus proche de chez nous, Myrath.

Côté réalisation, j'ai été très agréablement surpris. Bien que le groupe soit encore amateur, l'enregistrement et le mixage de ce premier titre est très convainquant, ce qui en fait un morceau agréable à écouter et à apprécier. Chaque membre du groupe, comme le veut ce style de musique, est à l'aise avec son instrument, c'est le moins qu'on puisse dire.

J'ai particulièrement apprécié les solos de guitare de Tarik Hedoun, et la voix splendide de Said "Malakian", surnom qu'il porte en hommage au guitariste et back vocal du groupe américain System Of A Down. Mais l'ensemble du groupe nous offre dans ce morceau une prestation de haut niveau.

La vidéo accompagnant le titre est très bien réalisée également et on voit qu'un travail très soigné a été apporté à tous les côtés de la communication du groupe, ce qui est de très bonne augure pour la suite.

Seul bémol selon moi, c'est que les influences du groupe sont encore trop visible dans la création musicale de KAWN. En effet, l'alternance de chants en Anglais et en Arabe, rappelle vraiment le groupe Myrath dont c'est la signature, ainsi que le son utilisé pour le synthétiseur. Et comme Myrath eux même sont très influencés par Dream Theater, dont ils ont d'ailleurs à plusieurs reprises fait la première partie, il n'est pas surprenant qu'on retrouve également beaucoup de similarités avec la bande à Petrucci.

A ce sujet, Said El Harrami nous explique :

"Dream Theater nous a beaucoup influencés, car c'était le groupe incontournable lorsqu'on était tout jeune, donc il est normal qu'on retrouve des fragments dans notre musique. Pour ce qui est de Myrath, les similarités ne sont pas vraiment de notre faute, personne n'a la propriété de la structure Orientale. C'est un héritage, et les similarités sont là parce qu'on vient de pays voisins. En réalité, "New Breath" est basé sur une mélodie Meknassi. Si on se concentre sur la ligne de basse et surtout au début de la chanson, on reconnaît une mélodie très courante dans la région de Meknes.

Quoi qu'il en soit, on ne compte pas être un groupe essentiellement oriental. On intègre la Darija, mais on ne compte pas faire tous nos albums dans ce style. On est en pleine évolution et ça se verra dans les prochains titres...".

Cela n'enlève en rien le mérite de KAWN d'avoir créé et enregistré ce très beau morceau, et surtout d'arriver à le jouer, puisqu'on est sur du très haut niveau technique. C'est déjà une excellente chose que le groupe soit passé à la composition de ses propres titres, alors qu'ils jouaient essentiellement des reprises de leurs groupes préférés, qui étaient au passage superbe.

Espérons donc que les prochains titres de ce très prometteur groupe de Metal Progressif seront plus personnels, et qu'ils se détacheront de leurs idoles. Ce qui est certain, c'est qu'ils ont tout ce qu'il faut pour qu'on entende parler d'eux pour un bon moment, et que ce n'est pas tous les jours qu'un bon groupe de Metal Progressif voit le jour, et à plus forte raison dans notre cher Maroc.

Ils seront en concert au Boultek à Casablanca le 13 Mai aux côté du Shredder Amine Souikra. Ca promet d'être un show très intéressant, et on vous conseille si vous êtes dans le coin de ne pas manquer ça. Assez parlé, je te laisse ami mélomane, voyager en musique pour les 7 prochaines minutes...