Ils l’avaient annoncé il y a quelques jours, et ils ont tenu parole! Hoba Hoba Spirit ont dévoilés sur leur page Facebook deux titres qui feront partie de leur prochain album. Il s’agit de « 2ème Tabor » et de « L’Fachal ».

« 2ème Tabor » est un morceau melancolique qui traite du sujet des tirailleurs marocains qui ont été envoyés en Europe pour combattre en première ligne les armées Allemandes. Il raconte le sentiment d’injustice ressenti par nos compatriotes envoyés à une mort certaine afin d’essuyer les premiers tirs face aux armées Hitleriennes, ainsi que la honte de se voir moqués pour leur tenue traditionnelle marocaine : « Djellaba » et « razza ».

Pour les risques énormes qu’ils ont pris un peu malgré eux, en participant à ce conflit qui ne les regardait guère, ils n’ont eu pour récompense que quelques sous, car « ils n’en ont pas besoin de toute façon ».

Un joli morceau, engagé, qui raconte une histoire, en particulier avec les images du clip qui marquent bien l’ambiance de l’époque. Il est très interessant également d’avoir en début de chanson un commentaire typique des radios françaises de l’époque, avec à la fin un témoignage singlant d’anciens combattants marocains.

Voici le morceau :

Le deuxième morceau s’appelle « L’fachal » Il s’agit d’un morceau de classic rock, dans la lignée de ce qui nous avait été proposé dans leur précédent album « Kalakhnikov ». Ce dernier pourra quelque peu décevoir les fans inconditionnels de la première heure de la Hayha Music, mais il ravira ceux qui attendent de groupes marocains des morceaux de qualité dans un style épuré.

Le clip vidéo nous laisse entrer dans l’intimité du groupe en tournée et sur scène :

Depuis Kalakhnikov, on sent un léger changement d’orientation musicale chez Hoba Hoba Spirit. Un peu moins de touche « marocaine » et beaucoup plus de morceaux dans un style rock puissant et brut. Est ce un revirement passager, ou une véritable volonté de faire évoluer le groupe vers un style plus « écoutable » à l’étranger? Eux seuls le savent mais leurs participations de plus en plus fréquentes à des concerts et festivals à l’étranger semblent aller dans ce sens.

C’est tout le mal qu’on souhaite à ce groupe qui porte haut les couleur de la musique Made In Morocco. Que les fans soient rassurés, en live, la Hayha Music est toujours là et plus que jamais !